1/8

Quinze clochers au coeur de la Bourgogne du Sud...

 

 

Toutes les églises sans exception

- y compris les églises romanes Saint-Julien de Sennecey-le-Grand et Saint-Martin de Laives -

accueillent les messes, baptêmes, mariages et obsèques.

 

Signes de la rencontre de Dieu et des croyants, il est normal que s'y déroulent non seulement des manifestations culturelles, mais surtout les grandes étapes de la vie chrétienne !

Partez à la découverte de ces édifices

en cliquant sur la photo de l'église choisie

Eglise de style néo-classique construite au XIXème siècle à l'emplacement de l'ancien château, cette grande église possède un beau cycle de vitraux représentant les douze apôtres, une représentation de la "Mort de Saint-Joseph" (toile du XVIIème siècle) et des fonts baptismaux de style Empire.

Des notices explicatives sont disposées tout au long du parcours de visite.

Attachante église du XIème / XIIème siècle remaniée au XVème siècle et présentant un intéressant cycle de fresques et deux belles chapelles seigneuriales. 

Cet édifice, qui mérite d'être découvert, est ouvert chaque dimanche après-midi pendant la saison estivale. 

Ouverte au culte depuis 1833, cette église du XIXème siècle a remplacé au sein du village l'ancienne église romane. Construite en pierre de Laives, elle vient d'être restaurée et recèle en ses murs une série de tableaux du XVIIème siècle de grande qualité. 

Bâtie dès le XIème siècle dans le pur style roman, dotée de chapelles gothiques au XVème et XVIème siècle, elle se situe sur une crête, visible des routes avoisinante, elle est comme un phare parmi la constellation des églises romanes de la région. Elle est ouverte le dimanche après-midi pendant la saison estivale. 

 

Ancien prieuré clunisien du XIIème siècle, cet édifice propose encore quelques éléments romans dont le très émouvant petit portail. Très beau choeur du XVème siècle, avec quelques éléments de mobilier intéressants.

Cette église est ouverte tous les jours.

L'église a été bâtie entre 1769 et 1771, dans un style baroque inspiré de l'architecture des églises italiennes. Des artistes locaux nous ont laissé le témoignage de sculptures et de stucs colorés. Une exception dans notre région marquée de l'empreinte médiévale.

Cette église du XVème siècle, remaniée au XVIIIème siècle, possède quelques belles oeuvres polychromes.

Construite au XIIème siècle et remodelée aux XVème et XVIIème siècles, cette petite église présente un aménagement baroque du choeur et des vitraux du XIXème siècle qui retracent des épisodes de la vie du saint patron.

église
SAINT-PANCRACE
Gigny s/ Saône
église
SAINTE-MADELEINE
Lalheue

 

église NOTRE-DAME de l'ASSOMPTION
La Chapelle-de-Bragny
église
SAINT-GERMAIN
Jugy

Les manifestations culturelles dans les églises

 

Notre époque voit se développer des évènements culturels de toutes sortes, et particulièrement les concerts. Pour diverses raisons, les demandes d’utilisation des églises afin d’y tenir de telles manifestations se multiplient. Devant un tel phénomène, la position de l’Eglise est claire :

 

- d’une part, elle se réjouit de tout ce qui peut élever l’homme selon le projet de Dieu et contribuer à l’ouvrir aux valeurs spirituelles présentes dans l'art et la culture (cf. Constitution sur l’Eglise dans le monde de ce temps Gaudium et spes, no. 57)

- d’autre part, elle a reçu mission de préserver le caractère sacré des lieux de culte, qui sont les signes visibles de l’Eglise en chemin sur la terre et de l’Eglise établie dans les cieux (cf. Constitution dogmatique sur l’Eglise Lumen gentium, no. 8 ; Rituel de la dédicace, ch. II, 2).

 

C'est pourquoi Monsieur le curé de la paroisse Saint-Martin-entre-Saône-Grosne, affectataire des lieux, demande à ce que les programmes ne proposent que des oeuvres en lien avec le caractère spécifique de ces églises (pièces musicales et textes issus du répertoire classique ou sacré). Ce qui veut dire que toute autre manifestation ne prenant pas en compte ces aspects se déroule sans son accord.

© 2019 - Paroisse Saint-Martin-entre-Saône-et-Grosne